Les hotspots mobiles : comment ça marche ?

Prise en main et activation du routeur
Tout comme les clés 3G et 4G avant eux, les hotspots mobiles ont un objectif simple. Ces produits visent à offrir une connexion à Internet pour les appareils mobiles. Qu’il s’agisse des ordinateurs ou des tablettes, mais aussi des smartphones, les périphériques pouvant profiter de cette connexion sont multiples. C’est notamment en l’absence de spot Wi-Fi ou de connexion fixe à Internet que les box de poche sont un réel atout. Grâce à ces routeurs nomades, qu’il s’agisse d’un voyage professionnel, de vacances, ou simplement d’un week-end, Internet reste en effet à portée de main. Il est ainsi possible de consulter ses mails, travailler, mais aussi communiquer avec ses proches tout en étant en déplacement. Basés sur le même principe que les clés 3G et 4G, ces appareils offrent l’avantage d’être simples et rapides d’utilisation. Car en effet, la facilité de manipulation des routeurs nomades est leur principale caractéristique.
Comme avec les clés 3G, pour pouvoir utiliser ces hotspots, il est nécessaire d’y intégrer une carte SIM. Afin de pouvoir l’insérer, il faut généralement ouvrir l’appareil. Les hotspots proposés par les opérateurs intègrent en effet une batterie. Tout comme les smartphones, il est alors parfois obligatoire d’enlever la batterie en question pour insérer la carte SIM. Une fois la carte insérer dans le module, il faut alors refermer le boitier. Si l’achat du matériel s’est fait dans une boutique physique de l’opérateur, il est possible que la SIM soit déjà activée. Dans le cas contraire, l’activation peut se faire en ligne. Selon le modèle de l’appareil et la formule souscrite auprès de l’opérateur, il est même possible qu’aucune activation ne soit nécessaire. C’est notamment le cas des formules « prêt à surfer » d’Orange. Avec elles, il suffit effectivement d’insérer la carte SIM pour pouvoir utiliser le hotspot.

Le Pocket Wifi, une solution pour les touristes connectés

Tandis que le tourisme reste encore et toujours un levier de croissance économique indéniable pour la France, les habitudes digitales de voyage se transforment. Les touristes chinois sont de plus en plus connectés, les russes sont accros aux réseaux sociaux et les voyageurs américains utilisent leur mobile en toutes circonstances.
Alors que le Wi-Fi devient un équipement commun dans de nombreuses régions du monde, les connexions de données à haute vitesse sont encore bien souvent coûteuses. Les touristes étrangers qui viennent en France peuvent cependant bénéficier d’une solution pour échapper aux frais exorbitants du roaming : le Pocket Wifi.
Ainsi, en louant un hotspot mobile qui relie leurs téléphones, tablettes et ordinateurs portables à une même connexion, les touristes peuvent bénéficier d’un réseau 4G en illimité. Cet hotspot est un simple petit boitier, facile à transporter, qui peut tenir toute une journée et dont la connexion peut être partagée avec un groupe de voyageurs. Cette solution est non seulement très pratique pour les touristes, mais également prisée par les entreprises qui souhaitent offrir une connexion internet à leurs clients.
Nous avons rencontré Travel WiFi, les spécialistes du pocket wifi, qui ont accepté de répondre à nos questions afin de nous permettre de mieux comprendre le marché et les atouts d’une telle solution.
Quel est le marché potentiel du pocket wifi ?
« Le marché est extrêmement vaste. Cependant, nous ciblons principalement les voyageurs asiatiques et américains en France (15 millions par an) qui paient encore excessivement cher le Méga Octet (MO) d’internet à l’étranger en roaming data (itinérance, c’est-à-dire le fait de se connecter avec son smartphone à l’étranger) et qui sont pour la plupart ultras connectés, avec un smartphone dernier cri dans la poche !
Nous explorons d’autres marchés, notamment celui de l’événementiel. Notre solution s’avère idéale pour connecter des lieux insolites souvent dépourvus de connexion Wi-Fi. »
Quels sont vos éléments différenciant ?
« Principalement le fait d’offrir de l’internet en illimité total, sans aucune limitation de débit, et ce, grâce à un partenariat fort avec notre opérateur Bouygues Télécom. Nos clients fans de Netflix en sont ravis ! »
« Un autre élément décisif, sans hésitation : notre partenariat avec le Comité Régional du Tourisme d’Ile-de-France qui nous permet d’être distribué sur des lieux stratégiques du tourisme francilien, à savoir sur les Points Informations Tourisme des aéroports parisiens (Roissy Charles-de-Gaulle et Orly), des Galeries Lafayette, du Château de Versailles et de Disneyland Paris. »
Comment les touristes découvrent-ils votre service ?
« Dans les premiers mois, le bouche-à-oreille était notre principal moyen d’acquisition. Nous avons ensuite décidé de recruter des ambassadeurs (proches ou clients) représentant la marque Travel Wifi à l’étranger, communiquant sur des blogs et sur les réseaux sociaux notamment asiatiques. Aujourd’hui, nous misons sur le B2B2C en proposant aux hôtels et autres acteurs en contact direct avec les touristes d’offrir notre service. »
Y a-t-il d’autres acteurs comme vous en France et à l’international ?
« Oui, il y en a plusieurs, même si nous sommes les premiers à avoir proposé de l’internet en illimité total.
Cependant, notre principale concurrence provient des acteurs sur place, notamment en Chine, car ils sont implantés directement dans les principaux aéroports du pays. Cela permet aux voyageurs de récupérer leur boitier fonctionnant en France avant même leur départ. »
En quoi votre solution est-elle plus avantageuse que les cartes SIM destinées aux touristes ?
« Les cartes SIM sont inadaptées aux nouveaux besoins des voyageurs connectés. En effet, elles contiennent très peu de data (500 MO / 1 GO maximum que nos clients dépensent habituellement en un seul jour) et ne permet pas au voyageur d’être joignable sur son numéro d’origine.
De plus, la carte SIM n’est utilisable que par un seul appareil, tandis que le hotspot permet de partager la connexion avec 10 appareils simultanément. Un avantage indéniable !
Sans compter le temps perdu à acheter une carte SIM en boutique, la barrière de la langue, etc. Avec Travel Wifi, le hotspot vous attend à la réception de votre hôtel ou dans votre boîte aux lettres, ce qui représente un énorme gain de temps ! »
Vous avez commencé il y a un an. Quel est le bilan de cette première année?
« Depuis mars 2014, nous avons connecté près de 10 000 clients, c’est un premier succès. Cependant, l’indicateur dont nous sommes le plus fier est bien sûr la grande satisfaction de notre clientèle, pour qui le service Travel Wifi a été un réel « life saver » en France et a contribué grandement au succès de leur voyage.

Fonctionnement et avantages du Wi-Fi

Le Wi-Fi, abréviation de l’expression anglaise Wireless Fidelity, est un protocole de communications répondant à la norme IEE 802.11. Devenu indispensable au quotidien, le Wi-Fi a révolutionné notre rapport à internet et permet de partager une même connexion entre un nombre infini d’utilisateurs. Pratique en toutes circonstances et toujours plus performant, il participe également au développement des objets dits « connectés ».
Qu’est-ce que le Wi-Fi ?
Définition
L’appellation « Wi-Fi » est une abréviation de l’expression Wireless Fidelity que l’on peut traduire par « fiabilité du sans fil ». En seulement quelques lettres, tout est dit : le Wi-Fi permet de transmettre des données numériques sans fil et ce, de la manière la plus fiable qui soit grâce aux ondes radio.
Normes du Wi-Fi
Depuis 1997, le Wi-Fi est régi par des normes définies par l’association professionnelle IEEE. Dans le cadre de la connexion sans fil, on parle donc de la norme IEEE 802.11. Cette dernière permet de définir précisément les caractéristiques d’un réseau.
Les normes du Wi-Fi ont toutes le préfixe 802.11 en commun et sont différenciées par un suffixe formé par des lettres. Si elles sont nombreuses, seules cinq d’entre elles concernent les particuliers. Ce sont les normes : 802.11a/b/g/n/ac.
Présentées successivement, elles ont toujours proposé des améliorations notables. Ainsi, la norme 802.11a proposait un débit théorique maximal de 54 Mbps. Avec la norme 802.11ac, actuellement la dernière évolution du standard et normalisée en 2014, les débits sont de 433 à 1300 Mbps. La portée est également passée de faible à bonne pour des conditions de connexion toujours plus performantes.
La réglementation française
L’ARCEP est chargé de réguler les télécommunications et dans ce cadre, publie régulièrement des études et des réglementations en lien avec la technologie Wifi.
En 2013 ont été publiées les puissances maximales autorisées pour la PIRE (puissance isotrope rayonnée équivalente) dans la bande 2,4 GHz. A l’intérieur comme à l’extérieur, la puissance de rayonnement ne doit pas excéder 100 mW.
Bénéficier du réseau Wi-Fi : comment ça marche ?
Le matériel
Pour bénéficier du Wi-Fi à domicile, il est nécessaire de répondre à deux conditions particulières :
posséder un modem
posséder un appareil, qu’il s’agisse d’un ordinateur fixe, d’un ordinateur portable, d’une tablette ou d’un smartphone, qui soit équipé d’un récepteur Wi-Fi
Le Wi-Fi étant très répandu de nos jours, les FAI et les fabricants intègrent forcément cette technologie à leurs appareils. Si certaines unités centrales d’ordinateurs fixes n’en sont pas équipées, il est possible d’acheter un adaptateur Wi-Fi permettant de les raccorder au réseau en place.
Fonctionnement
Les appareils Wi-Fi émettent sur différentes bandes de très hautes fréquences, à environ 2,4 GHz.
Pour fonctionner et transmettre les données, un réseau Wi-Fi utilise des ondes radio. Un ordinateur raccordé en Wi-Fi possède un adaptateur réseau sans fil qui lui permet de traduire ces mêmes données en signal radio. Dans un second temps, ce signal est transmis à un décodeur, autrement appelé le routeur. Lorsque les données transférées ont été décodées, elles sont envoyées à Internet à l’aide d’une connexion Ethernet. Dans l’autre sens, les données reçues d’Internet doivent passer par le routeur pour être codées en un signal radio qui sera reçu par l’adaptateur Wi-Fi de l’ordinateur raccordé.
Inconvénients de l’installation Wi-Fi
Les ondes Wi-Fi permettent d’éviter l’installation d’un câblage Ethernet mais, en fonction des circonstances extérieures et des obstacles, le signal Wi-Fi peut vite perdre en qualité. Dans les logements où les ondes ont tendance à se disperser, il peut être utile de renforcer le signal grâce à des adaptateurs CPL (courant porteur en ligne).
La sécurité est également souvent citée comme étant l’un des points faibles du Wi-Fi. Considéré comme facile à pirater, les ondes se dispersant facilement à l’extérieur du domicile des abonnés, le réseau Wi-Fi est pourtant de plus en plus sécurisé grâce aux nouvelles normes. Les normes 802.11b et g sont particulièrement performantes à ce point de vue et permettent d’activer le cryptage WEP, voire de définir par filtrage des adresses MAC, soit tous les périphériques ayant le droit d’accéder au réseau.
Des avantages notables pour les consommateurs
Une technologie facile à mettre en place
Le Wi-Fi ne manque pas d’avantages pour les abonnés et permet tout d’abord de se libérer des contraintes liées au câblage. Cette caractéristique permet d’éviter de tirer des fils dans tout le logement ce qui peut représenter un gain de temps mais également un gain d’argent.
Un même réseau local pour tous les membres d’un foyer
Bien entendu, le Wi-Fi est idéal pour partager une connexion entre plusieurs membres d’un même foyer. Simultanément, ces derniers peuvent profiter de tous les avantages du réseau local.
La possibilité de partager des périphériques et des objets connectés
Le Wi-Fi permet de partager une même connexion internet, mais pas seulement ! Tous les périphériques utiles au quotidien, comme une imprimante, peuvent être connectés et commandés par Wi-Fi ce qui leur permet d’être partagés et d’être à la disposition de tous.
Depuis quelques années, on note l’émergence des objets connectés dans notre vie quotidienne. Si certains sont connectés en Bluetooth, d’autres fonctionnent grâce au Wi-Fi. C’est notamment le cas des caméras de surveillance, des volets roulants ou même de certains appareils électroménager.

Routeur et clé 4G : qui propose la meilleure offre ?

D’abord avec la 3G puis avec la 4G, l’Internet rapide est devenu mobile. Dans certaines situations, votre smartphone peut se révéler insuffisant en matière de puissance et de confort d’utilisation. S’ajoute le fait que votre forfait 4G risque de s’épuiser rapidement. Usage privé en vacances ou professionnel pour utilisateur nomade, les opérateurs proposent des forfaits 4G associés à une clé ou un routeur. Quelles sont les offres des opérateurs et à quels internautes s’adressent-elles ?

Affinés et allégés tout en offrant puissance et confort, les ordinateurs portables modernes sont plus que jamais des outils de communication nomades. Faute de connexion Internet fixe ou Wi-Fi, votre portable se referme sur lui-même et perd une bonne partie de sa vocation. Si votre smartphone permet de vous connecter à Internet grâce à la 4G, il reste toutefois moins pratique pour certaines tâches qu’un véritable ordinateur portable. Associer les « deux mondes » est un rêve aujourd’hui aisément réalisable.

Première solution, votre smartphone se transforme en modem 4G

Vous pouvez partager la connexion 4G de votre smartphone avec un ou plusieurs appareils connectés par Wi-Fi.
Il suffit pour cela d’activer le hotspot (point d’accès personnel) de votre mobile.
Vous verrez alors apparaître le nom du point d’accès dans la liste des accès Internet en Wi-Fi. Un clic et votre ordinateur est connecté en 4G à l’ensemble des services du web.

« Pour que les autres vacanciers situés à proximité ne s’invitent pas sur votre point d’accès, il est indispensable de sécuriser l’accès par une clé WPA2 PSK. »

Bien que cette solution soit simple à mettre en œuvre et en apparence économique, elle se réserve à un besoin ponctuel en s’assimilant à une roue de secours faute d’un autre point d’accès au Net.
D’une part le confort procuré par l’utilisation d’un ordinateur portable va vous inciter à multiplier les temps de connexion. Votre forfait 4G va alors fondre comme neige au soleil, même si vous êtes au bord de la plage.
D’autre part, certains opérateurs coupent l’accès data lors d’un appel téléphonique ou l’inverse. La conséquence est que votre mobile ne sert plus que de routeur 4G et vous fait perdre les fonctions de téléphonie.

Souscrire une offre dédiée routeur ou clé 4G

Pour rester connecté à Internet durant vos vacances ou lors de vos déplacements professionnels tout en profitant de votre ordinateur portable, les opérateurs disposent d’offres dédiées intégrant une clé ou un routeur 4G, un forfait de data et une carte SIM.
Un avantage d’une offre dédiée est de pouvoir choisir son opérateur en fonction du lieu d’utilisation, ce qui est utile pour des zones non couvertes par tous les fournisseurs d’accès 4G.
Vous pouvez par exemple rester chez Free pour votre abonnement courant en zone dense couverte par la 4G et souscrire une offre Orange 4G pour la durée de vos vacances en zone rurale, à la mer ou à la montagne.

• Différences entre clé et routeur 4G

D’abord apparue en 3G, la clé a ensuite évolué vers la 4G. Elle se branche sur un des ports USB de l’ordinateur. Son avantage est sa taille réduite et le fait qu’elle est alimentée en énergie par l’appareil qui l’héberge.
S’il est possible de partager sa connexion avec d’autres utilisateurs, il est nécessaire de donner les autorisations depuis son ordinateur.
Pour répondre aux besoins des utilisateurs, les opérateurs ont progressivement remplacé les clés par de véritables routeurs de type mini-box, essentiellement d’origine Huawei.
Le boitier embarque une batterie, ce qui le rend totalement autonome. La box capte le réseau 4G et le redistribue au travers d’une connexion Wi-Fi accessible simultanément à plusieurs utilisateurs.
Chez Orange et Bouygues, c’est Huawei qui fournit les routeurs (généralement le modèle E5573B) alors que SFR a opté pour l’Alcatel Linkzone.
Si vous ne désirez pas louer ou acheter le routeur de l’opérateur, il existe des modèles vendus en magasin comme le TP-Link M7350.
Cette solution peut se révéler intéressante pour une utilisation prévue sur la durée. Un opérateur loue en effet son routeur aux environs de 10 €/mois alors que le routeur TP-Link se vend dans une fourchette de prix allant de 90 à 130 € suivant les revendeurs.
Chez Huawei, il existe également le routeur E5786 vendu par Amazon et autres boutiques en ligne. Avant l’achat, assurez-vous de la compatibilité des bandes de fréquences.
Parmi les routeurs haut de gamme, le Netgear AirCard 810 se place parmi les premiers. 4G LTE de catégorie 11, soit 600 Mbs, bandes de fréquences de 800, 900, 1800, 2100 et 2600 MHz et Wi-FI atteignant les 867 Mb/s figurent parmi les avantages de ce routeur.

Détails des offres opérateurs

 

  • Bouygues Télécom

 

Bouygues Telecom
Nom Huawei Hotspot Mobile 4G – E5573B
Prix du Forfait 16,99 €/mois 26,99 €/mois 42,99 €/mois
Engagement 12 mois 12 mois 12 mois
Offre 20 Go / mois 40 Go / mois 60 Go / mois
Prix de l’équipement 9,90 € 9,90 € 9,90 €

Chez Bouygues Télécom, les forfaits se limitent à une utilisation en France métropolitaine. 
Vous pouvez également souscrire l’un des ses forfaits sans engagement, mais il faudra dans ce cas payer le Hotspot Huawei au plein tarif soit 59,90 €, à moins que vous ayez déjà le vôtre…
La carte SIM est gratuite si vous choisissez un forfait avec engagement, mais facturée 10 € dans le cas contraire.

  • SFR

 

SFR
Nom Web Trotter Dual Carrier Box de poche 4G LINKZONE
Prix de l’équipement 49,99 € 59,99 €
Prix du Forfait 8,99 €/mois 19,99 €/mois 35,99 €/mois
Engagement sans engagement sans enagement sans engagement
Offre 2 Go / mois 15 Go / mois
2 Go / an en Europe et DOM
30 Go / mois
5 Go / ans en Europe et DOM

Chez SFR, toutes les offres sont sans engagement. Vous commencez par choisir le matériel puis le forfait qui vous convient. Les frais d’activation de carte SIM sont de 10 €.
A savoir que SFR Business propose une offre dédiée aux professionnels. Le routeur 4G permet la connexion de 4 utilisateurs en filaire et de 32 en Wi-Fi, ce qui peut se révéler très pratique sur un chantier.
Le routeur est vendu 99 € HT. Les forfaits sans engagement coûtent 52 € HT/mois pour 30 Go de data ou 132 € Ht/mois pour 100 Go de data.

  • Orange 

 

Orange
Nom Orange Airbox 2 4G
Prix de l’équipement 52,90 €
Prix du Forfait 9,99 €/mois 24,99 €/mois 54,99 €/mois
Engagement sans engagement sans enagement sans engagement
Offre 2 Go / mois en France, Europe, DOM et Suisse/Andorre 15 Go / mois en France, Europe, DOM et Suisse/Andorre 25 Go / mois en France, Europe, DOM et Suisse/Andorre

Le routeur Airbox 2-4G est vendu 52,90 € et comprend la carte SIM. La LTE est de catégorie 4, soit un maximum de 150 Mb/s, ce qui est suffisant pour la plupart des zones couvertes. Seules les grandes agglomérations sont en effet occasionnellement couvertes en 300 Mb/s.
Si vous possédez un routeur, la carte SIM vaut 1 €. Celle-ci est simlockée, mais peut être libérée gratuitement en appelant le service clientèle. Chacun des forfaits Let’Go permet de surfer en France, mais aussi en Europe, DOM, Suisse et Andorre.
Pour un week-end ou la durée des vacances, Orange propose son coffret « Prêt à surfer ». Sans contrat et sans engagement le coffret comprend une Aibox 2-4G ainsi qu’une carte SIM donnant accès à 5 Go de data. Une son forfait de data fois épuisé, la carte peut être rechargée.

  • Free

En ce qui concerne Free, aucune offre data n’est au catalogue. L’utilisation des forfaits 100 Go et illimités sont de plus interdits avec un routeur 4G, même si cela fonctionne.